Dernières nouvelles de l'ÉAF


Nous recueillons toutes les informations sur l'ÉAF, et sur les actions menées localement. Une boîte spéciale pour nous écrire à ce sujet : cliquer ici. Veillez à préciser dans votre message le texte que vous souhaitez publier, y compris la signature à mettre, de préférence joint au format .rtf.

ÉAF 2009 - Sujets de l'épreuve écrite - Roses 2009 : Besançon L-ES-S (pdf 310 ko) ; Besançon T (pdf 190 Ko).

ÉAF 2008 - ÉAF 2007 - ÉAF 2006 - ÉAF 2005 - ÉAF 2004 - ÉAF 2003 - ÉAF 2002

Si vous êtes témoins ou victimes de "dérives" lors des réunions de préparation des épreuves orales ou d'harmonisation de l'oral ou de l'écrit, faites-nous part de vos expérience personnelles : excès de zèle de collègues coordinateurs ou autres, exigences de chefs de centres concernant vos questions, ou évaluation abusive de vos descriptifs, exposez les faits en écartant les récits de "seconde main". Vos témoignages permettront peut-être de montrer à d'autres collègues dans le même cas qu'ils ne sont pas les seuls et de dresser un inventaire des "dérives" possibles de cette réforme de l'ÉAF qui porteraient atteinte à nos conditions de travail et à notre liberté d'enseignant.

Adressez-nous aussi les « roses » de l’écrit de votre académie (les consignes de correction de l’écrit, à l’origine nationales et interprétées ensuite dans chaque académie par les réunions restreintes de correcteurs pour donner lieu aux consignes académiques). Veillez particulièrement à noter tous les cas de décalage entre consignes écrites et consignes orales (données lors du retrait des copies).

Pour l'oral du bac, nous vous conseillons une question du type "Quel est l'intérêt du texte ?" pour ne pas jouer au Zorro des oraux. Par ailleurs, n'hésitez pas à demander au cours des réunions de concertation un temps d'échange sur le bien-fondé d'un tel système.


07/07/09 Les leurres des bonnes intentions
De nombreuses interventions, ainsi que le communiqué de presse de Sauver les lettres, insistent sur le caractère discriminant des sujets des épreuves écrites anticipées du baccalauréat de français : les exercices proposés, tant dans la question préalable que dans les exercices de commentaire et de dissertation, faisaient appel à une expérience et des savoirs de nature extra-scolaire ; si les programmes comportent effectivement un « objet d’étude » théâtre et représentation , le volet représentation est étroitement dépendant lire la suite


07/07/09 Pratique théâtrale et discrimination
Le débat ouvert par les derniers sujets proposés lors de l’Epreuve anticipée de français suscite des malentendus, malgré la bonne foi des uns et des autres. Car les difficultés soulignées, si l’on écarte, certes abusivement, la question du hiatus de plus en plus vertigineux entre les capacités réflexives, culturelles et expressives requises par le programme et le piètre niveau des élèves, concernent apparemment la disparité qui préside à l’approche de l’art théâtral dans des milieux diversement gratifiés en ce domaine. Cet état des lieux conduirait à une injustice, puisque certains élèves lire la suite


05/07/09 Sur le théâtre en classe de Première, sur la beauté, sur les ouvertures

Dans l’objet d’étude de Première “théâtre, texte et représentation”, le troisième terme inclut-il ou non l’art dramatique ?

Si le libellé de cet objet d’étude semble ne considérer que le théâtre vu et entendu, la très officielle brochure “d’accompagnement des nouveaux programmes” de français au lycée (distribuée en 2001 aux professeurs de lettres de Première) donne ce titre : “Le théâtre en classe de première : art et langage dramatiques” (p.34). Et le mot “représentation” n’est-il pas ambigu puisqu’il inclut autant la scène que la salle ?
Or la question, la dissertation, le lire la suite


05/07/09 De la lecture considérée comme l'un des beaux-arts
Un texte littéraire est comme une pièce d’appartement qui sécrète ses alcôves, ses réduits, ses cachettes à peine avouables, ses placards pleins de cadavres, ses exquis parfums pour ceux qui ont du nez, et des jeux de lumières que le moment du jour ou de la nuit fait jouer en lui donnant toute sa quintessence.

Assurément il en va de même du lecteur, dont la finesse d’interprétation, dès lors qu’on dédaigne la prose de cuisine et le catéchisme militant, requiert toute une arrière-cour de connaissances variées, de vécu sensoriel, sensible, émotionnel, intellectuel, sans omettre les lire la suite


29/06/09 Petites réflexions sur la correction des sujets des séries ES et S
Il me semble que tout cela est parfaitement réfléchi de la part de nos institutions. Des sujets difficiles, donc sérieux, inattaquables par les médias. Qui pourrait dire que le niveau des exigences du bac a baissé au vu d'un pareil sujet? En revanche, quel élève "normal" d'un milieu "normal" peut traiter correctement un pareil problème? En particulier à Bois d'Olive, île de la Réunion, où j'enseigne et où personne ne va jamais au théâtre, sauf une fois dans sa vie avec le lycée? Ne nous leurrons pas : nous aurons des consignes de correction ainsi qu'une moyenne imposée qui feront que les lire la suite


29/06/09 Les sujets des séries ES et S
Le sujet des séries S/ES est particulièrement discriminant selon le milieu socio-culturel des candidats : trois des textes n’ont vraiment de sens que pour des gens qui ont suffisamment l'habitude du théâtre et de son public. Or, à l’exception du commentaire, les sujets font appel d'une part à l'expérience personnelle de la représentation (sur ce point, excellentes remarques critiques de Gilbert Beaune ; j’ajoute que même dans les capitales régionales, il n'y a souvent plus de transports publics à partir de dix heures du soir !), d'autre part à des pratiques particulières de l'histoire du lire la suite


26/06/09 Epreuves de baccalauréat et art théâtral
Les derniers sujets de l’épreuve anticipée de français ont proposé, tant dans la série L que dans celles de S et ES, des textes de théâtre, dont certains, comme l’extrait de la Critique de l’Ecole des Femmes, appartenaient aussi à l’objet d’étude consacré à l’argumentation.

Ces sujets mettent l’accent sur l’art de la représentation, en amont ou en aval, du point de vue de l’acteur (et du metteur en scène), ou de celui du spectateur. Ils respectent donc le projet explicité par l’intitulé de l’objet d’étude, qui insiste sur la nécessité de concevoir et d’analyser un texte lire la suite


24/06/09 Le sujet de la série L à l'ÉAF de 2009 : coïncidences ... coïncidences ?

      À l’ÉAF, dans la série L, les candidats viennent de travailler sur un corpus composé de fragments dramatiques qui mettent tous en scène un ou des personnages d’acteurs conscients de jouer un rôle; diverses conséquences apparaissent alors sur l’action et sur la représentation. Jeux de miroirs ou mises en abîmes, réflexion sur le travail et les contraintes du métier d’acteur, problèmes de mise en scène, rapports de l’acteur avec la salle ... telles sont les perspectives de ce lire la suite



23/06/09 Sujet d'invention ES-S

"Vous allez assister à la représentation d'une pièce que vous connaissez. Les lumières s'éteignent progressivement. Vous découvrez alors l'espace scénique. Faites part de vos réactions, de cette expérience des premiers instants du spectacle. Attention, il ne s'agit ni de raconter la pièce, ni de la résumer".

Voici le sujet d'invention de Français donné ce matin, 22/6/2009, en séries ES et S du Baccalauréat.

Il y a 33 ans, c'était le sujet de ma première rédaction d'élève de 6e, à ces deux différences près que mon professeur de l'époque n'avait pas employé le lire la suite


11/06/09 Réunion de retrait des copies - lettre au SIEC

Réunis le 8 juin pour une réunion dont nous ne saisissons pas l'intérêt, et qui alourdit encore le dispositif, nous avons adopté le texte suivant qui sera signé et envoyé lors de notre prochaine... réunion.

-----------

Les professeurs de français
Réunis le …
à …

à Monsieur le directeur du S.I.E.C.
7 rue Ernest Renan
94749 Arcueil cedex

Sujet : Épreuves anticipées de français, « réunion d’entente oral et retrait des descriptifs » du lundi 8 juin 2009.


La réunion supplémentaire organisée cette année le lundi 8 juin ne nous lire la suite