Dernières nouvelles de l'ÉAF


Nous recueillons toutes les informations sur l'ÉAF, et sur les actions menées localement. Une boîte spéciale pour nous écrire à ce sujet : . Veillez à préciser dans votre message le texte que vous souhaitez publier, y compris la signature à mettre, de préférence joint au format .rtf.

Chers collègues, si vous avez été témoins ou victimes de "dérives" lors des réunions de préparation des épreuves orales ou d'harmonisation de l'oral ou de l'écrit pendant la session 2004 de l'EAF, faites-nous part de vos expérience personnelles : excès de zèle de collègues coordinateurs ou autres, exigences de chefs de centres concernant vos questions, ou évaluation abusive de vos descriptifs, exposez les faits en écartant les récits de "seconde main", remise en cause de vos manières d'évaluer. Vos témoignages permettront peut-être de montrer à d'autres collègues dans le même cas qu'ils ne sont pas les seuls et de dresser un inventaire des "dérives" possibles de cette réforme de l'ÉAF qui porteraient atteinte à nos conditions de travail et à notre liberté d'enseignant. Merci d'avance.

ÉAF 2004 - Sujets de l'épreuve écrite - Roses 2004

ÉAF 2003
ÉAF 2002

Faire signer la pétition.
Envoyer une lettre de protestation à l'inspection.

22/07/04 Nous, correcteurs de l'épreuve anticipée...
Les professeurs réunis en commission d'entente
Au centre d'examen de Civray (86).

Au ministère de l'Education Nationale
S/c du Recteur de l'Académie de Poitiers
S/c des IPR de Lettres.
S/c du chef de centre du lycée A. Theuriet de Civray.

Objet : sujet de l'épreuve écrite anticipée de Français, séries S-ES.

Nous, correcteurs de l'épreuve anticipée de Français en séries S-ES, convoqués à ce jour, affirmons unanimement notre indignation, devant les sujets particulièrement ciblés, quant à l'objet d'étude proposé, sujets trop restrictifs et adressés à lire la suite


09/07/04 La pantomime des gueux

      L’inadéquation des sujets de l’ÉAF 2004 aux objectifs fixés par les programmes et au travail réalisé dans l’année par les professeurs de 1ère et par leurs élèves, la dépréciation de l’enseignement littéraire qu’ils révèlent, et la dévalorisation de ce qui constituait son socle - le primat du contact avec le texte : il y avait déjà de quoi être préoccupé de ce qu’il va advenir des savoirs littéraires (de ce qu’il en reste dans l’enseignement secondaire), de l’acquisition de la rigueur lire la suite



09/07/04 Lettre de Gustave Flaubert à Alain Viala.

      à Alain Viala

      Président du groupe des experts de Lettres à la Commission Nationale des Programmes

      Ex aeternitate usque ad annum MMIV

      Mon cher Maître,

      Comment vous remercierai-je de votre magnifique secours ? Il arrive que des romanciers passent à la postérité. Mais que leurs missives - quatre des miennes ! - fassent l'objet d'épreuves au baccalauréat des lycées de France, lire la suite



27/06/04 Lettre à l'Inspection générale de lettres.

Paris, le ../06/04.

En tant que membres du jury du baccalauréat de français, en tant que professeurs de lettres ayant préparé nos élèves de première à cette épreuve, nous avons été extrêmement surpris, déroutés, pour ne pas dire choqués, par la teneur des sujets concernant les séries L, ES et S en cette session de juin 2004.

Ces sujets se sont avérés en effet en décalage non seulement avec le niveau réel des élèves, mais aussi avec le contenu des programmes. Se présentant comme lire la suite



27/06/04 Sur le costume de théâtre : divagations.

La dernière ÉAF a donc fait composer les candidats des séries S et ES sur le costume de théâtre. Outre les erreurs, grandes et petites, qui ont accompagné le corpus et les sujets et qui ont été dénoncées dans des contributions précédentes (cf. le site de Sauver les Lettres aux 14 et 21-06-04), d'autres anomalies appellent plusieurs réflexions.

1- Le caractère très pointu de ce sujet est dénoncé de toute part. Pointu et ... élitiste : des collègues lire la suite



27/06/04 Réflexions après correction des copies

Bilan de l'écrit, avant de passer à l'oral.

Notons d'abord que les élèves ont tous appris à jargonner comme il faut, avec le conformisme nécessaire (le comble sur un texte comme Rhinocéros !) Désormais, un texte n'est plus celui d'un auteur, mais un texte A, B, C, ou D d'un "corpus" , mot qu'ignoraient tous les potaches voici quatre ans : quel progrès ! Ce qui permet discrètement de mettre sur le même plan un Molière ennemi du jargon et un obscur Satgé , petit critique pour lire la suite



20/06/04 Réflexion sur l’ÉAF 2004

Si je me mettais à la place de ceux qui ont conçu les sujets proposés aux EAF à l’écrit cette année, voici ce que je me dirais : " Comment faire taire ces affreux réactionnaires qui nous accusent de toujours diminuer les exigences du bac ? en donnant des sujets extrêmement pointus : si les élèves produisent des copies indigentes, nous pourrons toujours montrer que les professeurs n’ont pas bien lu les programmes ; et surtout, aucun risque d’échec massif, puisque lors de lire la suite



20/06/04 Premières réactions à la lecture des sujets 2004
Et voilà! Cerise sur le gâteau! Voilà qu'on est allé nous chercher ce fameux commentaire comparé, inscrit dans les textes depuis belle lurette et jamais tombé, et sur lequel j'avoue humblement ne pas avoir vraiment insisté, devant la masse de préparation à l'examen qu'il y a par ailleurs pour l'écrit, particulièrement pour l'écriture d'invention. Pour la deuxième année consécutive, il semble que l'on s'ingénie à déstabiliser les candidats.(pas de corpus l'an dernier, en S/ES, texte long de Loti)), et à culpabiliser leurs professeurs, c'est en tout cas ainsi que je le ressens. Qu'on me lire la suite


18/06/04 Bac français, EAF 2004

Les critiques que formulait "Sauver les Lettres" en 2002 restent valables : technicité inutile, et épreuves qui finissent par aboutir, en toute injustice, à l'impossibilité d'évaluer si le travail d'un élève a été sérieux et approfondi. Comme nous nous doutons que c'est le but, nous ne serons pas étonnés que l'essentiel du travail des élèves en 1è et leur niveau littéraire ou linguistique soient évalués à partir d'un débat sur le costume de théâtre, à propos duquel certains, s'ils ont eu la chance de le bachoter, auront peut-être lire la suite



16/06/04 Sur les sujets de l'épreuve écrite
    Les candidats des séries S et ES auront eu à plancher sur le "costume de théâtre" ( question, dissertation, sujet d'invention;  dans un tel contexte, le commentaire ne pouvait échapper au carnaval). Les candidats de la série L auront eu à plancher sur quatre lettres de Gustave Flaubert. Sans doute faut-il désormais qu'ils ignorent  que ce Monsieur qui écrivait des lettres à des dames, fut, jusqu'à une époque récente, connu dans l'univers des lycées pour avoir écrit plusieurs  romans justement oubliés !

    Réactions lire la suite


13/06/04 Pétition pour la refonte de l'évaluation de l'ÉAF
Les professeurs de Lettres
du Lycée Toulouse-Lautrec


PETITION POUR LA REFONTE DE L'EVALUATION DE L' E.A.F. petition_eaf_toulouse.rtf


Des modalités nouvelles d'organisation des épreuves anticipées de français vont être mises en oeuvre lors de la session 2004. Elles prévoient notamment une harmonisation des notes écrites et orales dont les conditions d’application nous paraissent ambiguës et contestables. En effet, si le principe de cette harmonisation est légitime puisqu'il s'agit "d'assurer lire la suite