Pour démonter les idées fausses sur l’école véhiculées par les médias, la com’ du ministère…ou votre beau-frère !

Les faux amis de l’école ?>

Les faux amis de l’école

A l’approche des prochaines campagnes électorales, plusieurs voix s’élèvent ces derniers temps pour défendre un enseignement sérieux et consistant ; on s’en réjouirait volontiers, sauf qu’on entend, presque toujours, derrière ces envolées apparemment humanistes, un curieux refrain : ainsi parle-t-on, dans les rangs de la droite, de la volonté de « perpétuer la France » [1], de l’importance du « lien national »[2], de la nécessité d’enseigner un « récit national[3] » ; mais on trouve aussi dans Marianne la même inquiétude pour la « grandeur de la France[4] », etc….

Suite Suite

Tu rigoles, Anatole ? ?>

Tu rigoles, Anatole ?

Lorsqu’il s’agit d’alimenter une « polémique » (c’est un mot facile sous la plume des journalistes[1]) pour affoler les honnêtes citoyens dans leurs chaumières, les réseaux sociaux sont une mine inépuisable. C’est ainsi qu’au lendemain des épreuves du bac de français, le Figaro[2] a cru bon de faire le tour des « twittos », pensant révéler non seulement l’ignorance crasse des candidats, mais une « insulte à la mémoire d’un des plus grands écrivains français » – rien que cela ! Au passage, on se demande depuis quand…

Suite Suite

Mickey Ministre de l’Education ?>

Mickey Ministre de l’Education

Dans une vidéo de 60 secondes, lancée par l’Education Nationale dans le cadre de la lutte contre le harcèlement, on voit une maîtresse d’école faire un cours de maths à des élèves d’environ 8 ans. Pendant qu’elle écrit (de façon illisible) un problème au tableau, les élèves chahutent et s’en prennent à l’un d’entre eux en le bombardant d’insultes et de boulettes de papier. A la sortie une petite fille s’approche du petit garçon victime et lui dit : « Il faut…

Suite Suite