Accueil Réforme Analyses Actions
Lettres, tracts
Contributions Liens Presse


ÉLÈVES EN DANGER

Télécharger ce texte : elevesendanger.rtf


UN CONSTAT ALARMANT :

Même le ministre de l'éducation nationale, Luc Ferry, est aujourd’hui contraint de l’admettre : "C’est un fait, depuis bientôt dix ans nous n’arrivons pas à résorber l’échec scolaire. A l’entrée au collège, 15% des enfants ne savent pas lire, 20% lisent avec grande difficulté" (Le Nouvel Observateur05/09/02).

Quels que soient les chiffres avancés, tout le monde s’accorde aujourd’hui à reconnaître que la maîtrise de la langue française est largement déficiente chez la plupart des collégiens et lycéens. Les employeurs se plaignent que de plus en plus de jeunes ne comprennent pas des instructions élémentaires.

Comment en est-on arrivé là, alors que depuis plus de 20 ans, les réformes des gouvernements successifs, de gauche comme de droite, prétendent démocratiser l'école et assurer la "réussite scolaire"

LES RAISONS DE CE DESASTRE:

1) Le remplacement de l’apprentissage syllabique de la lecture et de l’écriture par des méthodes à démarrage global, dites encore "mixtes" ou "semi-globales".

2) La diminution progressive du temps consacré à l’apprentissage de la langue française dans le primaire et le secondaire, remplacé par un apprentissage de soi disant nouvelles "matières" : Itinéraires de Découverte (IDD) au collège, et Travaux Pratiques Encadrés (TPE), voire Éducation Civique, Juridique et Sociale (ECJS) au lycée.

3) Le renoncement à l’apprentissage systématique et progressif de la grammaire, de l’orthographe, au profit d’un soi disant apprentissage hautement technicisé de la littérature.

4) L’allègement des programmes, aussi bien destiné à camoufler les conséquences de ces diminutions d’horaires qu’à en transformer le contenu.

5) La quasi disparition des redoublements : il n’existe, du C.P. à la Terminale, aucun seuil de connaissances minimales à posséder impérativement pour passer dans la classe supérieure

POUR EN SAVOIR PLUS OU NOUS REJOINDRE :

"Sauver les lettres", 58 rue Montorgueil, 75 002 Paris. Notre livre: Sauver les lettres. Des professeurs accusent (éditions Textuel). http://www.sauv.net.

Le collectif des Parents en colère: http://www.autonomie.org/parents/


Sauver les lettres
www.sauv.net