Oraux de rattrapage du bac pro 2009 : sans nous !


En juin et juillet 2009 se dérouleront, pour la première fois, des oraux de rattrapage au baccalauréat professionnel. Si le projet de mettre en place un oral de rattrapage au Bac Pro est louable, celui de la session 2009, décidé dans la précipitation, organisé sans concertation, n’est qu’une mascarade et n’aura aucune valeur pédagogique.

Pis encore, nous considérons, qu’en l’état, ces oraux sont un pas de plus sur le chemin d’un enseignement professionnel livré aux exigences patronales.

Cet oral de rattrapage comptera pour 50% de l’examen !

En effet, pour passer l’oral de rattrapage il faudra remplir deux conditions : obtenir au moins 8 de moyenne générale ET au moins 10 à l’épreuve d’évaluation de pratique professionnelle (EPP). Le ou la candidat/e remplissant ces conditions pourra alors passer un oral de 20 minutes qui s’appuiera sur la description d’une tâche professionnelle « réalisée en entreprise ». L’annexe que devront fournir les candidats pour cet oral, non soumise à notation et transmise le jour même de l’oral aux examinateurs, est constituée d’un simple A4 dans lequel le/la candidat/e doit témoigner qu’il ou elle a intégré les « compétences professionnelles » de la tâche décrite.

Cette épreuve de rattrapage, mise en place au nom de l’équité entre les voies de formation, propose des modalités très éloignées de celles de l’enseignement général et technologique où les candidats-tes repassent trois matières qu’ils ou qu’elles choisissent.

Manifestement, cet oral conforte l’idée que cette nouveauté a été « pondue » avec un objectif purement économique : une seule épreuve, un seul jury.

Cerise sur le gâteau, la note de cet oral sera additionnée à la moyenne générale. Le total divisé en deux fournira la note finale du candidat.

[...]

La suite sur http://www.sudeducation.org/article3112.html

M.B.
21/06/09