À propos du livre de Pierre Péan : une victime collatérale méconnue de l’humanitaire à la Kouchner : l’École !


La campagne « Du riz pour la Somalie » restera un bel exemple de ce que l’humanitaire dévoyé à la Kouchner peut faire de pire : l’affiche qui a ameuté les établissements scolaires pour que chaque élève apporte un paquet de riz, le 20 octobre 1992, est sans doute l’une des plus obscènes qu’un leurre d’appel humanitaire puisse produire.

Un leurre d’appel humanitaire à l’affiche

Elle n’avait pas échappé à un professeur de Nîmes qui avait placé « la relation de l’information » au cœur de son enseignement. Il l’avait étudiée avec ses élèves dans les semaines qui avaient suivi ce grand élan humanitaire où avait été emporté les établissements scolaires de France sur les pas de Kouchner jouant au joueur de flûte de Hamelin d’un conte de Grimm. Cette affiche contenait, en effet, tous les ingrédients qui font l’efficacité du leurre d’appel humanitaire.
La suite sur Agoravox (Paul Villach)
07/03/09